Croatie

czech republic |Autres pays : Slovaquie| Pologne | Hongrie | Roumanie | Bulgarie | Rép. tchèque| Slovénie | Russie| Lituanie

Le folklore croate

drapeau croatie

Le folklore tient une large place dans la vie des Croates. Des festivals comme ceux de Zagreb (en juillet) et Ðakovo (en juillet) ou de Vinkovci (en septembre) ont permis de le perpétuer. Il se manifeste aussi au quotidien.

Les klape, chœurs masculins a capella qui regroupent une demi-douzaine de chanteurs, même s’ils sont à l’honneur chaque année en juillet au festival d’Omiš, sont aussi improvisés aux terrasses des cafés à la faveur des rencontres. Le spectacle de vieux marins pêcheurs entonnant pour leur seul plaisir des chansons dalmates est fréquent. La jeunesse de Split ou de Dubrovnik leur donne volontiers la réplique : elle connaît un large répertoire de chants populaires.

La musique folklorique croate est un panachage de différents styles. Le Kolo, une farandole slave très dynamique est accompagnée par des violonistes au style Gispy ou des joueurs de tambours et une mandoline Croate.

D’origine turque, la « tambura » est un instrument à cordes dont on joue sans archet et qui fut popularisé au XIXe siècle grâce aux orchestres qui se produisaient dans les villes et les villages de Slavonie. C’est aujourd’hui l’un des symboles de l’identité croate. On le retrouve aussi bien dans les musiques traditionnelles que populaires. D’ailleurs, on ne conçoit pas à Zagreb une fête de mariage sans tambura, et souvent des groupes de musiciens jouant de la tambura (tamburaši) animent les restaurants le soir. Les ensembles les plus célèbres enregistrent même des disques. Chaque année, un festival de tambura a lieu à Osijek.

Les groupes folkloriques Turopolje et Granicar de Kriz sont très connus en Croatie. Turopolje (qui compte 400 membres) est le seul ensemble folklorique croate à posséder son propre atelier de confection et de restauration pour ses costumes traditionnels. Ses chorégraphies ont été mises au point par des spécialistes croates renommés et son répertoire couvre pratiquement les danses traditionnelles de toute la Croatie.

Le Lado

L’héritage folklorique du pays se traduit par le Lado, un mot slave signifiant « bon », « adorable », et qui désigne cette danse traditionnelle et ses chansons.
Le Lado Ensemble fut crée en 1949 à Zagreb. Il se compose de 36 danseurs, qui sont aussi d’excellents chanteurs, ainsi que 15 musiciens pouvant jouer jusqu’à 40 instruments différents. A travers ses chants, danses, et ses mille costumes traditionnels précieux, le Lado Ensemble vise à transmettre, à chacune de ses présentations, la culture folklorique du peuple croate.

 

Dans les autres rubriques

Art et culture en Croatie

Autres ressources

Croatian Chamber of Trade and Crafts
hok.hr

 

LaCroatie.fr - Tous droits réservés - Contacts & offre de services -